L’environnement de la recherche

Plusieurs actes ont été posés en vue de l’amélioration de l’environnement de la recherche à l’ENSP.

  • Le projet CETIC-infrastructures retenu pour financement par le C2D au terme de la Convention de Financement signé entre la France et le Cameroun le 30 juin 2016 pour un montant de 2 millions d’euros pour la construction et l’équipement du Centre de Recherche du CETIC au sein de l’ENSP. Ce Centre est d’un apport capital pour l’environnement de la recherche à l’ENSP.
  • L’engagement écrit du Président de la République d’offrir un Centre d’impression tridimensionnelle pour un montant de 2 milliards huit cents millions de FCFA à l’ENSP ;
  • Sur instigation de la coordination régionale du projet régional des centres d’excellence africains, le CETIC a répondu à l’appel à projets de la fondation MASTERCARD et le projet a été retenu pour la programmation démarrant en 2018. La Banque Mondiale est en contact permanent avec cette Fondation pour veiller à l’inscription de ce projet dans la programmation en cours de préparation. Sans préjuger du montant final qui nous sera alloué, il convient cependant de dire que notre demande se chiffre à la somme de 29 millions de dollars américains.

Le programme de formation continue en conception et dessin assistés par ordinateur (CAD) est une activité de développement très importante dont la poursuite aura un impact considérable sur le pays. Mis en place dans le cadre d’un partenariat avec l’Inde, ce programme a déjà généré plus de 100 millions de FCF.