Étiqueté : Education

Génie civil grille des programmes

Le département prépare les futurs ingénieurs à travailler dans le domaine du génie civil, défini par la science et l’art de projeter, construire, et exploiter économiquement les ouvrages d’intérêts public et les bâtiments.

Les formations en génie civil préparent les étudiants et les étudiantes à devenir non seulement des ingénieurs compétents, mais également des citoyens et des citoyennes ouverts aux réalités socio-économiques sans cesse changeantes du monde dans lequel ils évoluent.

NIVEAU III GÉNIE CIVIL  

CODE DE L’UE INTITULE DU COURS Charge hebdomadaire Nbre d’UE Crédits
CM TD TP PR
1er Semestre
MAT 311 Analyse Mathématique 2 1 1 1 2
MAT 321 Méthodes Numériques 2 1 1 2
MAT 331 Probabilités & Statistiques et Analyse des Données 2 1 1 1 3
GCU 341 Mécanique des Milieux Continus 2 2 1 4
GCU 351 Dessin, Architecture et Technologie du Bâtiment 2 1 4 2 8
GCU 361 Acoustique, Thermique & Thermodynamique 2 2 2 3
GCU 371 Géologie de l’Ingénieur 2 2 1 2
HUM 381 Technique de Communication / Anglais Technique 2 2 1 2
GCU 391 Matériaux de Construction 2 2 4 1 4
Total 16 14 2 4 10 30
2è Semestre
GCU 312 Résistance des Matériaux 2 2 1 4
GCU 322 Mécanique des Fluides 2 2 1 4
GCU 332 Informatique,  CAO – DAO 2 4 1 4
GCU 342 Géophysique pour Génie civil et Exploration minérale 2 1 2
HUM 352 Economie et Gestion 2 1 1 2
GCU 362 Travaux Pratiques Matériaux/ Géologie & Citologie 4 1 5
GCU 372 Gitologie, Exploitation des mines et carrières 2 1 2
GCU 382 Topographie 1 3 1 4
GCU 392 Urbanisme  – Transport 2 1 1 3
Total 15 6 11 9 30

NIVEAU IV GÉNIE CIVIL                            

CODE DE L’UE INTITULE DU COURS Charge hebdomadaire Nbre d’UE crédits
CM TD TP PR
Premier Semes tre
GCU 411 Béton armé 1 2 1 1 1 3
GCU 421 Calcul des Structures 2 1 1 1 4
GCU 431 Méthodes des Eléments Finis 2 2 1 2
GCU 441 Construction  en Terre & Metré et Dévis 3 1 1 5
GCU 451 Recherche Opérationnelle et Organisation des Chantiers 3 1 2 2 5
GCU 461 Géotechnique 1 2 1 1 3
GCU 471 Hydraulique Appliquée 1 2 2 1 4
GCU 481 VRD 2 2 1 2
GCU 491 Matériaux et construction Bois 2 1 2
Total 20 9 2 4 10 30
                                                  
2è Semestre
GCU 402 Construction Métallique, Plaques et Coques 2 2 1 3
GCU 412 Béton précontraint 2 1 1 1 3
GCU 422 Béton armé 2 2 1 1 1 3
GCU 432 TP Géotechnique/RDM/Hydraulique 6 1 6
GCU 442 Géotechnique 2 2 2 1 3
GCU 452 Hydraulique Appliquée 2 2 2 1 3
GCU 462 Procédés Généraux de Construction 3 1 3
GCU 472 Route + Projet 2 1 1 1 3
GCU 482 Réseaux et Domotiques 2 1 1 1 3
GCU 492 Stages pré ingénieur (2 mois)
TOTAL 17 10 6 4 9 30

NIVEAU V GÉNIE CIVIL                       

CODE DE L’UE INTITULE DU COURS Charge hebdomadaire Nbre d’UE Nbre de crédits
CM TD TP PR
1er Semestre
GCU 511 Ossature Bâtiment + Logiciel BET 1 3 1 3
GCU 521  Ouvrages d’Art 2 1 4
GCU 531 Concepts & outils qualité, Habitat & Equipements 2 2 1 3
GCU 541 Assainissement & Adduction d’eau ; Management de l’Environnement 2 1 2 2 5
GCU 551 Calcul dynamique des ouvrages 2 2 1 4
GCU 561 Equipements techniques du Bâtiment 2 2 1 3
GCU 571 Projet technique d’Aménagement – Droits (foncier, des affaires, du travail) 3 1 3 2 4
GCU 581 Management des projets d’investissement 2 2 1 2
GCU 591 Projet d’Entretien routier 2 2 1 2
Total 16 8 0 14 11 30
2è semestre
GCU 512 Mémoire de Fin d’Etudes (4 mois) 3 18
GCU 522 Stage pré-Ingénieur (2 mois) 2 12
TOTAL 30

Les principales activités de l’ingénieur civil

Études et évaluation

Exécution d’un projet

Gestion et développement

 Compétences & qualités recherchées

Employeurs potentiels

Concrètement, vous travaillerez dans un des secteurs de la construction : conception et calcul d’ouvrages et de constructions, surveillance et direction de travaux, administration de projets et d’entreprises, recherche, mise au point et perfectionnement de méthodes d’étude et de techniques nouvelles. Vous aurez à travailler tant sur le terrain pour constater l’évolution des travaux que dans un bureau pour concevoir des projets avec l’aide d’une équipe formée d’ingénieurs et de techniciens.

Voici quelques employeurs :

Les compétences ciblées par le programme

Préparer le futur ingénieur à travailler dans le domaine du génie civil qui est la science et l’art de projeter, construire et exploiter économiquement les ouvrages d’intérêt public et les bâtiments. Les tâches auxquelles le programme donne accès couvrent principalement le domaine de la construction et sont donc très diversifiées: conception et calcul des ouvrages et des constructions, surveillance et direction des travaux, administration des projets et des entreprises, recherche, mise au point et perfectionnement de méthodes d’études et de techniques nouvelles.

Génie civil

Le génie civil est le génie de la construction et des grands projets : édifices, énergie, transport, développement urbain, mines, industries. Les structures, l’hydraulique, la mécanique des sols et les fondations, les transports, la gérance de projets, le développement international, l’environnement et l’hygiène publique sont autant de domaines de spécialisation du génie civil.

Présentation du département

La pratique du métier d’ingénieur du Génie Civil au Cameroun connaît des profondes mutations depuis quelques décennies. L’ordinateur s’est substitué à la calculette ainsi qu’à la table à dessin. Le traditionnel abaque a été détrôné par un assortiment varié, constamment mis à jour, des logiciels hautement performants et de plus en plus sophistiqués. Les technologies de l’information et de la communication ont pris pied dans le génie civil, comme d’ailleurs dans tous les secteurs clef de l’économie. Les programmes de formation d’aujourd’hui et de demain doivent intégrer ces facteurs. Ils doivent  être renforcés en mathématiques et en informatique de manière à permettre à l’élève ingénieur :

  • de construire ses algorithmes et d’en faire la mise en œuvre par ordinateur.
  • De faire de la recherche documentaire en ligne.
  • De s’exercer dans les laboratoires et des chantiers virtuels entièrement disponible sur internet.

Dans un environnement socio économique qui ne se prête guère à l’investissement dans la formation post universitaire ; le jeune diplômé doit être suffisamment outillé pour :

  • travailler dans des  Bureaux d’Etudes.
  • Diriger un chantier depuis la programmation jusqu’à l’exécution.
  • Répondre aux appels d’offres.
  • Produire un dossier d’exécution.
  • Réaliser un montage de projet de financement.

Les programmes de Génie Civil que nous proposons  intègrent toutes  ces préoccupations et permet aux futurs ingénieurs que nous formons, d’exercer non seulement dans le domaine des BTP mais aussi dans les domaines des banques, des assurances, de l’environnement et au sein des collectivités locales

Les ingénieurs de génie civil se destinent à la conception et la réalisation d’ouvrages, d’infrastructures et de bâtiments, à l’innovation et au développement de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques de construction, à la gestion de grands projets de construction. Plusieurs masters et mastères spécialisés lui sont rattachés.

Laboratoire en Engineering Civil et Mécanique

THÈMES DE RECHERCHE ABORDES

  • Construction bioclimatique et Résistance au feu des structures en bois.
  • Promotion d’une approche deb regroupement des essences de bois d’œuvre des forêts du bassin du Congo.
  • caractérisation, regroupement et classement des bois massifs ; composites bois ciment
  • Mécanique et Production industrielle
  • Modélisation en mécanique, Déformation plastique, Durée de vie des structures mécaniques et Procédés de mise en forme
  • Eco conception  et  Analyse de Cycle Vie des ouvrages et aménagements en génie civil :
  • Valorisation et élaboration des  matériaux locaux en vue de proposer des solutions technologiques alternatives fiables, compatibles avec notre niveau de vie aux problèmes posés dans différents secteurs.
  • Modélisation, et simulation numérique du comportement des ouvrages et mise aux points des nouvelles techniques d’investigations

Principaux Projets De Recherche En Cours

Projet N°1 : Matériaux Naturels Innovants pour le Futur (MANIF)

Résumé

Le présent projet est une suite logique aux projets « Essences Forestières, Classement et Normalisation » Aire Développement n° -C- 8- CMR- 008 -01 du 01 juin 1997  (1997-2003) et « Fibres Végétales, Bois Polymères (FIVEBOP «  CORUS » n° 99.0026.00  (2001-2004).

Il s’appuie sur deux secteurs scientifiques majeurs que sont le génie civil bois et la chimie des matériaux (Bois, Fibres, Composites).

A- S’agissant du génie civil bois, on envisage des recherches sur la qualification des bois d’œuvre durs par des méthodes non destructives et sur l’optimisation de leur utilisation et de leur commercialisation à travers un mécanisme statistique de regroupement mécanique des essences. Le regroupement est basé sur des propriétés mécaniques essentielles.

Par ailleurs, des actions cohérentes aussi bien chimiques que mécaniques sont envisagées pour coller des bois durs à l’état vert. C’est une démarche fort pertinente pour l’environnement, car une économie substantielle est faite sur l’énergie de séchage et le gain  opéré sur le temps du séchage constitue un facteur essentiel de productivité. Des essais mécaniques non destructifs ou à la rupture sont envisagés pour la caractérisation des bois massifs reconstitués (BMR) obtenus.

B- Quant à la chimie des matériaux, on y fait intervenir des techniques modernes de greffage aussi bien pour le collage de bois à l’état vert que pour la comptabilisation des fibres végétales avec la matrice de ciment ou polymère dans les composites, l’activation des matelas de fibres végétales pour le filtrage des eaux par l’adsorption des métaux lourds

Les technologies les plus modernes sont utilisées pour les essais mécaniques (méthodes vibratoires, presse hydraulique assistées par ordinateur) ; les outils mathématiques les plus éprouvés sont utilisés (statistiques, homogénéisation des sections). Un accent particulier est mis sur la formation des jeunes chercheurs et les transferts des connaissances afin d’assurer la pérennité de l’équipe qui est déjà sortie très forte des projets Aire développement et CORUS.

On envisage d’acquérir des équipements complémentaires modernes notamment pour la chimie des matériaux et les essais non destructifs ou pour la modernisation de l’existant.

Impacts : Valorisation des matériaux locaux dans l’habitat et la construction

Projet N°2 : Contribution au traitement de recyclage de l’aluminium de récupération au Cameroun

Appui au développement par la mise au point de nouvelles méthodes d’élaboration de l’aluminium de récupération plus appropriées pour le Cameroun  et la définition d’un matériau mieux adapté localement aux contraintes technologiques, environnementales, sociologiques et économiques . Productions scientifiques et animation des activités de recherche, bénéfiques dans l’encadrement des étudiants  et l’évolution de la carrière universitaire.

Ressources Humaines

Responsable : Ayina Ohandja Louis Max

Responsable adjoint : Mamba Mpelé

Membres

  • Beda Tibi, Maître de Conférences
  • Mane Mané Jeannot, Maître de Conférences
  • Nzengwa Robert, Maître de Conférences
  • Meva’a Jean Raymond Lucien, Maître De Conferences
  • Danwé RAIDANDI, Maître De Conferences
  • Mamba Mpelé, Chargé de Cours
  • Bindzi Isaac, Chargé de Cours
  • Eloundou Jean Pascal, Chargé de Cours
  • Kamgueu Vincent, Chargé de Cours
  • Mbang Théophile, Chargé de Cours
  • MboBda Gérard, Chargé de Cours
  • Messi Alfred François, Chargé de Cours
  • NDZANA Benoît, Chargé de Cours
  • Njankouo Jacques Michel, Chargé de Cour
  • Ntédé Nga Hyppolite, Chargé de Cours
  • Lezin Minsili Seba, Chargé de cours
  • Mbessa Michel, chargé de cours
  • Kenfack Joseph,  Chargé de Cours
  • Mvogo Jean Kisito, Chargé de Cours
  • Elimé BOBOUAMA Aimé, Assistant
  • Tchotang Théodore, Assistant
  • Sanone Obed, Assistant
  • ATOCK à NWATCHOK, Assistant

Doctorants

  • Mokatemapa Appolinaire
  • Ngiema essono
  • Mpon Xavier
  • BAnna Abouar
  • KWEFET BAKABO Dorimène  Yollande
  • Oum Lissouck Réné
  • Nouanga Phillipe
  • BACHIROU BOGNO

Partenaires Universitaires

  • ENSCI : Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle de Limoges.
  • INSA de Lyon : Laboratoire de Matériaux et Minéraux (Pr. PERA) ; Laboratoire Béton et Structures (Pr. J.F. Julien et J.M. Reynouard) ; Laboratoire des Matériaux MacroMoléculaires (Pr. J. P. Pascault et Pr J. F. Gerard)
  • Université de Bordeaux I : Laboratoire de Rhéologie du bois de Bordeaux (Pr P.    Morlier)
  • Unité de Recherche Mixte CNRS, l’INRA et Université de Bordeaux 1 : Laboratoire de Chimie Organique et Organométallique (LCOO, Pr. Astruc)
  • Université Nationale du Bénin CPU (LERTI)
  • Laboratoire de Chimie Inorganique de la Fac. Science de l’université de Yaoundé I, Soil & Water

Partenaires Institutionnels 

  • ONUDI : Organisation de Nation Unies pour le Développement Industriel
  • CDI : Centre pour le Développement Industriel (ACP-UE)
  • CRATerre : Centre international de recherche et d’application pour la construction en terre
  • LABOGENIE : Laboratoire Nationale de Génie Civil.
  • SIC : Société Immobilière du Cameroun.
  • MINUH : Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.
  • MINDIC : Ministère De l’Industrie et du Commerce.
  • MIPROMALO : Mission de Promotion des Matériaux Locaux.

Réalisations :

Volet matériaux

Les recherches et développement entrepris au sein de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé dans le domaine des matériaux ont abouti à la mise au point :

1. Des produits céramiques. Des échantillons des carreaux, des  tuiles, des briques, des  claustras et  des statuettes de très hautes qualités ont été fabriqués

   

2. Des  bétons légers (Bétons de Bois et Béton Poreux) en 1998 illustrés par les images

Volet bois

Depuis 1998 des résultats significatifs  dans la caractérisation des essences  des bois Camerounais ont été obtenu et une expertise dans la technologie de construction en bois a été consolidée par l’aide que l’ENSP a  apporté à la conception, à la fabrication de la charpente en bois  du Sanctuaire Mariale de Nvolyé dont voici quelques vues.

 

Volet terre

Depuis 1978 des études et recherches ont été effectuées dans le domaine des matériaux locaux de construction.  Les résultas de ces études ont montrés que l’utilisation de ces  matériaux  dans  l’industrie du logement  permet de baisser de façon substantiel les coûts de construction. Fort donc de ces résultats, un programme de développement industriel de la  filière terre  au Cameroun  a été lancé par l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé. Ce programme a abouti en 1986  par la construction d’un bâtiment polyvalent au sein de l’Ecole Polytechnique et l’installation dans ce bâtiment  d’une unité de production industrielle de blocs de terre : la DYNATERRE..  Des entreprises, des ingénieurs et des ouvriers ont été formés dans les techniques de construction en terre et dans la gestion des unités de production.

L’Ecole polytechnique en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le MINDUH ,la SIC et CraTerre  s’est lancé dans un programme de construction des prototypes des maisons en blocs de terre qui a abouti à la construction: des Maisons témoins au camps Société Immobilière du Cameroun (SIC) de la Cité Verte à Yaoundé,  en Partenariat avec AFD, à la construction de l’annexe de la faculté des sciences de l’Université de Yaoundé I ,à la construction : de deux  bâtiments en blocs de terre à l’Ecole Polytechnique  et d’un gymnase à l’Institut National de Jeunesse et Sport (INJS)  de Yaoundé.

La photo ci-après représente la maison témoin réalisée au sein de l’ENSP, une quinzaine d’année plus tard.

Valorisation des déchets  Extraction de la cellulose à haut rendement à partir des fibres des bananiers

Laboratoire L3E : Energie, Eau et Environnement

PRINCIPAUX THÈMES DE RECHERCHE ABORDES

  • Séchage, Caractérisation thermique, Biomasse
  • Energétique, génie des procédés

Principaux projets de recherche en cours

Projet N°1

Problématique 

– Valorisation énergétique des résidus agro-industriels

– Caractérisation hygroscopique des produits agricoles en vue  de leur séchage

– Caractérisation thermique des matériaux locaux

Objectifs

– Réduction de la déforestation et de l’émission des gaz à effet de serre.

– Développement des séchoirs appropriés à la stabilisation des produits agricoles

– Utilisation optimale des matériaux locaux dans la construction.

Projet N°2

Problématique

a)  Energie

  • Dans ce domaine, nos recherches sont orientées dans deux axes :
    • Production décentralisée d’énergie

Il s’agit de rechercher les voies et moyen afin de contribuer à la valorisation du potentiel énergétique national en biomasse sèche et humide, en solaire et en microcentrale hydroélectrique pour produire l’électricité à moindre coût.

  • Production du froid à partir d’un système hybride utilisant le gaz et l’énergie solaire.

Il s’agit  ici de mettre au point un système mixte utilisant à la fois le gaz à faible pourcentage et l’énergie solaire pour produire le froid dans la région septentrionale du pays à faible coût.

b)  Génie des procédés appliqué à l’agroalimentaire et aux bois tropicaux

Les recherches que nous avons menées ont montré que les produits agroalimentaires et les bois tropicaux ont été très peu étudiés comparativement aux produits occidentaux

Les travaux relatifs aux produits camerounais sont presque inexistants

Notre contribution porte sur l’étude du séchage du cacao, café, piment, gingembre, banane, papaye ….et du bois. A cet effet , les études menées portent sur la caractérisation, la modélisation des processus, le développement des systèmes de séchage et la mise au point des nouvelles méthodes de séchage préservant la qualité.

Objectifs

2.1. Dans le domaine de l’énergie, nos recherches contribueront à la satisfaction des besoins énergétiques en comblant le déficit énergétique dans un environnement caractérisé par un délestage fréquent.

2.2. Le second volet quant à lui permettra la conservation post récolte en mettant à la disposition des agro-industries des séchoirs performant à moindre coût permettant des produits séchés de bonne qualité nutritionnelle adapté au pouvoir d’achat des populations.

Responsable : MEVA’A Lucien

Responsable Adjoint : Pierre MEUKAM

Membres permanents

  • Nganhou Jean, professeur
  • Oumarou HAMANDJODA, Maître de Conférences
  • Boyomo Onana Marthe, Chargée de Cours
  • NGO NYOBE Elisabeth épouse PEMHA, Chargée de Cours
  • Ngohe Ekam Paul salomon, Chargé de Cours
  • Ngnikam emmanuel, Chargé de Cours
  • Kanmogne, Chargé de Cours
  • Talla André, Chargé de Cours
  • THIODJIO SENDJA Bridinette, Assistant
  • Djomi Roland Assistant
  • Bidoung Jean Calvin, Assistant
  • Yimen nasser, Assistant

Doctorants

  • Moungnutou Inoussah
  • Ahmat Tom
  • Djomi Roland
  • Yimen Nasser
  • Tabue ghislain
  • Djombe Guy

Partenaires internationnals

  • Laboratoire TREFLE, ENSAM,  Université Bordeaux I, Pr Denis Maillet
  • Laboratoire LEMTA, ENSEM,INPL, Nancy, France, Pr Yves Jannot
  • Institut Universitaire Polytechnique, Mongo, Tchad, Ahmat TOM
  • Institut d’Urbanisme de l’Université de Montréal, Canada. Pr Jacques Fisettes.
  • Université d’Abomey Calavi, Bénin. Pr Benjamin FAYOMI

Partenariat national

  • Dr KUITCHE Alexis, NSAI Ngaoundéré
  • Dr KEMAJOU Alexis, NSET Douala
  • Dr TEMGOUA Emile, niversité de Dschang

Partenaires Universitaires

  • Laboratoire TREFLE, ENSAM,  Université Bordeaux I, Pr Denis Maillet
  • Laboratoire LEMTA, ENSEM,INPL, Nancy, France, Pr Yves Jannot
  • Institut Universitaire Polytechnique, Mongo, Tchad, Ahmat TOM
  • Institut d’Urbanisme de l’Université de Montréal, Canada. Pr Jacques Fisettes
  • Université d’Abomey Calavi, Bénin. Pr Benjamin FAYOMI
  • Institut Universitaire Polytechnique, Mongo, Tchad, Ahmat TOM
  • Institut d’Urbanisme de l’Université de Montréal, Canada. Pr Jacques Fisettes.
  • Université d’Abomey Calavi, Bénin. Pr Benjamin FAYOMI

Equipements mi-lourds actuellement installés dans l’unité

Laboratoire de Génie Electrique, Mécatronique et Traitement du Signal

MOYENS MATÉRIELS ET FINANCIERS

Equipements mi-lourds actuellement installés dans l’unité

  • Parc Informatique : 2 serveurs, 8 PC
  • Différents postes d’essai et d’expérimentation
  • 56 routeurs et commutateurs CISCO pour des travaux pratiques en télécommunications
  • Parc Informatique : 2 serveurs, 8 PC
  • Différents postes d’essai et d’expérimentation

56 routeurs et commutateurs CISCO pour des travaux pratiques en télécommunications

– Liste des achats d’équipements souhaités ou programmés

Serveurs, équipements pour circuit imprimé, équipement pour laboratoire antenne, images satellitaires, PC, cartes FPGA,  équipement pour fibres optiques, optiwave, vidéoprojecteur.

Convention de financement

Partenaire Pays Domaine Point focal Date de signature Montant Durée
1 Commission Européenne Italie SIG, Télédétection, Modélisation de la vulnérabilité des villes africaines face aux changements climatiques Pr. TONYE 07/08/10 140 000 euros 3 ans
2 UNESCO France SIG, Télédétection et simulation des risques environnementaux (pollution atmosphérique, inondation) Pr. TONYE 15/07/09 45 000 euros 18 mois
3 Commission Européenne Luxem-bourg SIG, Télédétection, Suivi des risques environnementaux (pollution atmosphérique, inondation, feux de brousse, …) Pr. TONYE 05/06/08 54 000 euros 2 ans
4 AUF

Agence Universitaire de la Francophonie

France Allocations de formation à distance Mastel Pr. TONYE 07/12/07 45 000 euros 3 ans
5 AUF

Agence Universitaire de la Francophonie

  Projet du RES@TICE soutenu par l’AUF, portant sur l’évaluation et l’innovation de la formation continue à distance (FOCAD) en Afrique centrale. Pr. TONYE Janvier 2006 30 000 euros 18 mois

PRINCIPAUX THEMES DE RECHERCHE ABORDES

Cryptologie, sécurité et protection de l’information et des systèmes d’information

Impacts : sécurisation et protection des informations et systèmes d’information stratégiques.

Télécommunications, Télédétection et Technologies Web de l’Open Geospatial Consortium (OGC)

Impacts : Développement d’outils intelligents de gestion des risques catastrophes

EIAH, Formation a distance, Travaux Pratiques

Impacts : Amélioration de l’environnement de formation a distance  intégrant des Travaux Pratiques

Principaux projets de recherche en cours

Projet n°1: Etude du risque informationnel dans les systèmes de transmission de l’information au Cameroun

Problématique

L’utilisation massive des systèmes d’information et de télécommunication pose un problème d’exposition de l’information sensible dans les canaux de transmission ; ceci peut avoir des conséquences très néfastes pour les services de sécurité et aussi pour l’ensemble de l’économie nationale. L’accès facile à l’information jouissant d’un degré de confidentialité élevé par le biais de son exposition involontaire ou des écoutes de canaux de communication peut radicalement remettre en cause la notion de secret et celle de confidentialité, annulant par la même occasion les fondements de la liberté de notre société et notre administration.

Objectifs

Le but de ce projet consiste à étudier les failles et vulnérabilités diverses pouvant entrainer à l’exposition des informations à caractère confidentiel lors de leur transmission dans les canaux de transmission, et à faire une classification des différentes menaces  et vulnérabilités dans le but de mieux évaluer le risque informationnel réel dans ces systèmes de transmission au Cameroun.

Résultats attendus

  • Modèle mathématique des interactions menaces-vulnérabilités ;
  • Modèle mathématique du risque informationnel global encouru ;
  • Pseudo-norme et protocoles de sécurité des informations lors de leur transmission ;
  • Echèle d’évaluation du risque informationnel dans les systèmes de transmission.

 

Perspectives

Les résultats obtenus à la fin de ce projet auront une importance capitale pour :

Comprendre le niveau réel de sécurité des systèmes de transmission au Cameroun, ce qui aura pour conséquence une prise de conscience directe sur le travail à fournir pour remonter cette sécurité au niveau acceptable ;

  • La compréhension des problèmes à résoudre si nous voulons conserver le contrôle des frontières de notre future société de l’information ;
  • Lancement des bases de prévention des cybers guerres et conflits ;
  • Le développement de la future société de cyber défense au Cameroun ;
  • Le développement des outils de sécurité nécessaires pour la protection du cyber patrimoine de notre pays.

 

Impacts

Connaissances des failles et risques dans les systèmes d’information du Cameroun, mise en place d’échelles d’évaluation des risques encourus dans les SI du Cameroun.

Durée : permanent … Multiple développements

Projet N°2 : Approche holistique pour l’implémentation d’un réseau électronique de suivi des risques environnementaux en milieu physique africain

Description 

L’objet de cette recherche et de son développement est la mise en place d’un dispositif intelligent de surveillance du milieu physique urbain africain, au regard des évolutions socio-économiques et de diverses préoccupations émergentes (pollution atmosphérique, inondations, montée des eaux) pouvant entrainer une crise. Nous entendons ici par crise, l’observation de l’accroissement des victimes lié à un risque environnemental (pollution de l’air par exemple) mettant à mal la sécurité de santé publique voire de sécurité publique. La pertinence scientifique de notre approche est à triple composante pour concevoir et réaliser un système électronique de contrôle, de collecte de données et d’alerte sur les risques environnementaux. La première composante est l’approche holistique qui met en osmose la télédétection, les télécommunications et les technologies web. La deuxième composante est celle du développement des nouvelles techniques de traitement d’images satellitaires combinant de nouvelles méthodes de calcul temps exponentiellement réduit (par rapport aux méthodes usuelles) des paramètres de texture et des approches de classification par valeurs propres de texture. La troisième composante est le recours aux logiciels libres et/ou à codes sources ouverts qui garantissent à nos développements des usages flexibles et facilement adaptables.

Impact

Premièrement en formation des ressources humaines : les travaux sont abouti à d’une part huit (8) thèses et de près de trente (30) mémoires de diplômes d’Ingénieur et d’autre part à une centaine.

de publications dans les journaux scientifiques et dans les actes de congrès nationaux et internationaux dans les domaines du traitement d’images de télédétection et de systèmes de communication. Un ouvrage et des chapitres dans deux ouvrages ont été publiés respectivement en 2000, 2004 et 2007.

Deuxièmement au rayonnement de l’ENSP : Ce travail bénéficie du soutien de l’UNESCO et de HP dans le cadre de son initiative pour la reconquête des compétences.

Troisièmement à la conception et réalisation d’un outil de  webmapping qui permet : (a) de faire une analyse sur les risques de pollution urbaine, s’appuyant sur des données cartographiques ; (b) de disposer d’un système efficient et peu onéreux de collecte de données des polluants à partir desquelles nous automatisons le calcul de l’indice de la qualité de l’air sur différents sites de la ville; (c) de mettre à disposition des données épidémiologiques dans les centres de santé de la ville de Yaoundé localisables sur une carte; (d) de donner l’alerte par SMS, par MMS et par télécopie en cas d’urgence et/ou chaque fois que nécessaire ; (e) de garantir la protection des données et des canaux de transmission en faisant recours à l’authentification par chiffrement, à la sécurité de la transmission de l’information dans les canaux clients-serveurs (Chiffrement) et par la réalisation d’une copie cryptée de sauvegarde de la base de données.

  1. Durée : permanent … Multiple risques
  2. Collaboration

L’Institut National de Cartographie (INC), Cameroun

 

Projet N°3 :Analyse texturale des images satellitaires : application à la géo-cartographie  des sites africains

Description 

L’approche méthodologique exploite l’analyse texturale comme étant une technique efficiente de classification d’images mieux adaptée au traitement d’images complexes de grandes tailles, notamment les images satellitaires radar, de type RSO ainsi que des images du visible à très haute résolution spatiale. Il s’agit premièrement d’une approche basée sur une reformulation des paramètres de texture à un ordre générique n>1 quelconque, équivalente à la formulation classique par matrice de cooccurrence, mais qui n’est plus basée sur la matrice de fréquence (matrice de cooccurrence à l’ordre n=2), avec réduction substantielle du temps de calcul et de l’occupation mémoire.  Deuxièmement, d’une classification supervisée de type maximum de vraisemblance qui combine divers ordres de paramètres de texture, conservant ainsi un maximum d’informations, étant donné que deux ordres différents apportent généralement des informations complémentaires. Chaque pixel de l’image est caractérisé par sa « signature texturale » résultat de la combinaison des informations fournies par des paramètres de texture aux différents ordres. Cette signature texturale est ensuite modélisée par une matrice carrée caractérisée par l’ensemble de ses valeurs propres que nous appelons « valeurs propres de texture ». Cette approche nous a permis d’obtenir une amélioration de la qualité de la classification, atteignant pour certaines images un taux de classification de plus de 99 %.

Impact 

Sur la base de notre approche combinant une nouvelle méthode de calcul temps exponentiellement réduit (par rapport aux méthodes usuelles) des paramètres de texture et une classification par valeurs propres de texture, nous avons réalisé: (a) les spatio-cartes de la région du mont Cameroun à partir des images RSO acquises sur ce site respectivement en 1998 et en 2003. Une étude comparative de l’évolution des différents types d’occupation des sols entre 1998 et 2003 sur ce site a été réalisée; (b) la tâche urbain et périurbaine de la ville de Lubumbashi peuvent être observées et une nomenclature à priori a été élaborée, en s’inspirant des autres dont Corine land cover.

Durée : permanent … Multiple sites

Collaboration

Laboratoire Electronique, Informatique et Image (LE2i), Université de Bourgogne, France.

Laboratoire de Géomatériaux, Université de Marne-La-vallée, France.

Le centre Universitaire de recherche et d’Application en Télédétection (CURAT), Université de Cocody, Côte d’Ivoire.

Projet N°4: Modélisation et réalisation d’antenne de transmission à base de matériaux locaux

Antenne microstrip à polarisation   circulaire gauche avec substrat en bois (Balsa, Ayous) et éléments conducteurs en aluminium. Antenne microstrip à polarisation linéaire avec substrat en bois (Balsa) et en époxy. Les éléments conducteurs  sont en aluminium et en cuivre.

Ces antennes reçoivent des émissions radio par satellite du satellite Worldspace.

Description

Les antennes planes que l’on trouve actuellement sur le marché sont conçues en tenant compte de l’environnement technologique occidental. Les plans conducteurs de ces antennes et leurs substrats   sont fait en matériaux que l’ont ne trouve pas facilement ici chez nous en Afrique. En plus ce sont des matériaux aux prix élevés comparativement au niveau de vie du commun des camerounais. Notre objectif est de faire un transfert de technologie en tenant compte de nos moyens financiers, C’est ainsi que nous sommes lancé dans l’étude de l’antenne avec substrat en bois qui utilise le bois comme diélectrique et l’aluminium comme élément rayonnant, produit que nous avons sur place au Cameroun. Cette antenne a traversé avec succès la première étape qui consistait à savoir si l’antenne avec un substrat en bois avait de bons caractéristiques et si elle pouvait servir à capter les ondes électromagnétiques. La deuxième étape est de savoir si l’antenne avec substrat en bois peut subir tous les traitements appliqués aux antennes conventionnelles. Il s’agit particulièrement de voir si on peut faire un réseau d’antennes, si on peut augmenter sa faible bande passante. Tous ces changements doivent tenir compte de l’état actuel des techniques disponibles sur le marché camerounais. La troisième étape sera de stabiliser le bois en vu de le protéger contre les intempéries des saisons et contre les insectes le tout serait de conserver toutes les propriétés caractéristiques du bois sur un temps assez long. Ces antennes pour fonctionner seront couplées à une circuiterie électronique.

Impacts 

Modélisation et la réalisation d’antennes planes à large bande avec substrat en bois stabilisé utilisés dans les systèmes de communication sans fil.

Durée : permanent … Multiple applications

Collaboration Ecole Polytechnique de Lausanne, Suisse.

Projet N° 5 : Didactique de radiocommunications

Description

A partir d’une plateforme logicielle pour la formation à distance existante, il s’agit d’introduire la possibilité d’exécuter des Travaux Pratiques et d’y intégrer des propriétés d’adaptabilité pour le suivi et le tutorat a temps réel

Impacts

Amélioration du suivi instantanée des apprenants lors des Travaux Pratiques en distancier.

Amélioration des offres de formation a distance intégrant des Travaux Pratiques

Meilleure adéquation entre les cours théoriques et les cours pratiques dans l’apprentissage en ligne

Amélioration du tutorat.

Durée : permanent …

Collaboration Agence universitaire de la francophonie

BREVETS:

Methods for the transmission and reception of a multicarrier signal with Oqam modulation, and specific preamble, LELE Chrislin Martial (France Télécom), 2008.

Methods for the transmission and reception of a multicarrier signal comprising isolated pilots, and corresponding devices and computer program products, LELE Chrislin Martial(France Télécom), 2008.

Procédés d’émission et de réception d’un signal à porteuses multiples et à étalement de spectre, signal, produits programme d’ordinateur, et dispositifs d’émission et de réception correspondants ; LELE Chrislin Martial (France Télécom), 2007.

Methods for transmitting and receiving a multiple carrier signal including a hold interval, and corresponding computer software products, transmission and reception devices, and signal; LELE Chrislin Martial (France Télécom), 2007.

Methods for sending and receiving a multicarrier signal comprising a preamble comprising data elements, corresponding devices and computer products ;  LELE Chrislin Martial(France Télécom), 2007.

Conception et développement du système de cryptage NSCS, BELL BITJOKA Georges, Moscou 2006.

Prix 1 : E. Tonyé, Officier des palmes académiques de la république française, Pour service rendu à la culture scientifique française, 2006

Prix 2 : E. Tonyé, Membre de l’Académie des sciences du Cameroun, Pour l’excellence des travaux scientifiques, 2004

Prix 3 : Laboratoire associé francophone n° 601, 1997 – 2000, de l’Agence universitaire de la francophonie, Pour la pertinence des travaux scientifiques, sous la coordination du Pr. TONYE Emmanuel.

Prix 4 : E. Tonyé, Prime de recherche 1997 – 2000 de l’Agence universitaire de la francophonie, Pour l’excellence des travaux scientifiques

 

Ressource humaine

Responsable : TONYE Emmanuel

Responsable adjoint : KOM Martin

Membres permanents

  • TIEDEU Alain, Professeur
  • NGABIRENG Claude Marie, Professeur
  • ELE Pierre, Chargé de Cours
  • MBEDE Jean Bosco, Chargé de cours
  • MVOUDJO Elena, Chargé de cours
  • TCHUINDJAN Roger, Chargé de cours
  • VIDEME BOSSOU Olivier, Chargé de cours
  • MVEH Chantal, Assistant
  • Bell Bitjoka Georges, Assistant
  • LELE Chryslin Martial, Assistant
  • DONGMO Hervé Maxime, Assistant

Doctorants

  • FEUDJIO Cyril
  • EWOUSSOUA Landry
  • FOTSING Janvier
  • KABA Aliguen Didier
  • MAHMOUD BOUBA ATCHINANG
  • MFEZE Michel
  • NLEND Raphaël
  • KEPCHABÉ Simon
  • ZAMBO ABOU’OU, Nina Marcelle
  • TCHOMGO FELENOU Emmanuel
  • MENYE Cyril
  • MELINGUI Achille,
  • NGHOMSI Ghislain Geoffroy
  • ABDOURAMANI Dadje
  • BESSALA Sebastien Celestin
  • MVOGO AHANDA Joseph Jean Baptiste
  • NOUMBISSI SIDZE Laure Vanessa
  • KENFACK WAMBA Gutenberg
  • MBOUPDA PONE Justin
  • KAMTA Silflore
  • DJUNE TCHINDA
  • ABANDA Antoine Yannick

Partenaires universitaires

  • Talla Takam Narcisse, Assistant / IUT de Bandjoun, Université de Dschang
  • KOM Guillaume, Assistant / IUT de Bandjoun, Université de Dschang, Doctorant
  • FUTE TAGNE Elie, Assistant / Faculté des Sciences, Université de Dschang
  • KANAA Thomas, Chargé de Cours / ENSET, Université de Douala
  • BITJOKA Laurent, Chargé de Cours / ENSAI, Université de Ngaoundéré
  • NDI NYOUNGUI André, Chargé de Cours / ENSAI, Université de Ngaoundéré
  • NTSAMA ELOUNDOU Pascal, Chargé de Cours / ENSAI, Université de Ngaoundéré

Partenaires industriels

Laboratoire En Ingénierie Mathématiques Et Systèmes D’Information

Principaux Thèmes De Recherche Abordés

Modélisation, Analyse globale, Prévision et Contrôle

Impacts : Contribution au contrôle des épidémies par la modélisation, mesures de lutte anti vectorielle.

Volume finis, écoulement de fluides en milieux poreux.

Impacts : Amélioration des méthodes pour calculer les écoulements, et par conséquent de la capacité à prévenir les problèmes liés à la pollution des nappes phréatiques, ainsi que ceux liés à l’alimentation en eau

Géométrie différentielle non linéaire, résolution des EDP par les méthodes géométriques

Administration et Sécurité des services Réseaux et Systèmes

Impacts : définir, valider et mettre en œuvre de nouvelles solutions (outils, modèles et services) intelligentes capables de relayer efficacement un administrateur réseau ou système d’une part; et d’autre part à contribuer à la construction des outils de gestion (détection et prévention) d’intrusions pertinents et efficaces. Les résultats de nos recherches s’appliquent beaucoup dans le contexte actuel des pays en voie de développement, caractérisé par la généralisation de la technologie et des contraintes économiques et humaines très fortes.

Développement des outils mathématiques et informatiques pour la modélisation et la simulation des phénomènes de transport en biologie et dans l’environnement.

Environnement collaboratif basé sur le Grid et les outils Web de dernière génération pour l’apprentissage

Impacts : définition, conception et mise en œuvre des services e-learning basés sur la technologie de grille avec comme objectif principal, faciliter la collaboration entre communautés de formation à centre d’intérêt commun. Les communautés moins pauvres en ressources peuvent accéder aux ressources d’autres communautés de manière transparente.

Architectures Logicielles et Développement par Composants.

Impacts : Permettre la mise au point des modèles de transformation destinés à automatiser la migration des codes existants vers les styles architecturaux orientés composant/services.

Synthèse d’architecture pour des applications de télécommunication

Impacts : Définir une approche de synthèse de processeur par assemblage de composants flexibles ou IP. Nous proposons une méthodologie de conception par assemblage de composants, concernant essentiellement les applications de traitement de signal. Nous nous intéressons tout particulièrement à des applications dont les composants fonctionnent à des fréquences différentes, situation fréquemment rencontrée dans les systèmes de télécommunications. Nous illustrons cette méthodologie sur l’exemple d’un émetteur WCDMA, une des principales technologies de la norme UMTS pour la mise en œuvre de la téléphonie de troisième génération (3G).

 

Principaux Projets De Recherche En Cours

 

Projet N°1.  STAFAV (Masters  et Ecole Doctorale de Statistique Appliquée au Vivant)

a) Problématique

 les facteurs affectant la distribution des anophèles et leur capacité vectorielle,Avec 300 à 500 millions de malades et 1,5 à 2,7 millions de décès par an, le  paludisme est la parasitose tropicale la plus importante. Plus de 90 % des cas et des décès sont concentrés en Afrique subsaharienne, où ils concernent  essentiellement les enfants. L’épidémiologie du paludisme varie d’un continent à un autre, d’une région à une autre, d’une localité à une autre et parfois au  sein d’un même village. Les raisons de cette grande hétérogénéité ne sont que partiellement connues. Elle dépend de facteurs qui pourraient être  rassemblés en grands groupes :

  • les caractéristiques génétiques et biologiques des parasites,
  • les facteurs de sensibilité de l’homme, de natures immunologiques, génétiques
  • et comportementales et
  • le développement socio-économique et les interventions de lutte antipaludique

b) Résultats attendus

  • Réduction de l’impact des différentes interventions sur la diversité et la dynamique des populations plasmodiales (en tenant compte de facteurs environnementaux et anthropologiques);
  • Proposition de critères de choix pour la distribution et la régularité des évaluations de la résistance aux anti-paludiques ;
  • Proposition sur  l’utilisation optimales des antipaludiques, des mesures anti-vectorielles ciblées et l’utilisation des moustiquaires imprégnées.

c) Méthodologie

Nous nous intéresserons principalement aux systèmes modélisés par des équations aux dérivées partielles ou par des équations différentielles ordinaires. Une raison est que ces domaines sont les points forts de l’équipe, une autre raison importante est que c’est dans cet axe que les outils opérationnels sont les plus nombreux.

d) Description

c’est  un modèle intelligent fédérateur basé sur les SMA. Il est capable de traiter une intrusion Réseau comme telle dans les solutions de prévention et de détection d’intrusions (IPS/IDS). L’ontologie construite permet de structurer la mémoire des agents qui surveillent les divers noeuds du réseau. La connaissance apportée permet de réduire les faux positifs et les faux négatifs à partir d’un modèle unique dans les ID/PS

e) Impacts

amélioration de la pertinence et de l’efficacité des solutions de détection/prévention d’intrusions (ID/PS).

Project N°2: MOCGIR, Modèle d’Ontologie Centré sur la Gestion d’Intrusions Réseaux

a) Description

c’est  un modèle intelligent fédérateur basé sur les SMA. Il est capable de traiter une intrusion Réseau comme telle dans les solutions de prévention et de détection d’intrusions (IPS/IDS). L’ontologie construite permet de structurer la mémoire des agents qui surveillent les divers noeuds du réseau. La connaissance apportée permet de réduire les faux positifs et les faux négatifs à partir d’un modèle unique dans les ID/PS

b) Impacts

amélioration de la pertinence et de l’efficacité des solutions de détection/prévention d’intrusions (ID/PS).

 

Projet N° 3 GELSOTC, Environnement de Grid Pour L’apprentissage et la collaboration entre communautés à centre d’intérêt commun

1. Description

Il s’agit d’une couche applicative au dessus du Grid Learning Services qui permet aux communautés d’accéder aux services e-learning du Grid. Cette couche est supportée par un Middleware actuellement en cours de conception.

2. Impact

doit améliorer le gap (en termes de réussite) qui existe entre nos communautés à centre d’intérêt commun (cas des établissements d’enseignement secondaire).

Projet N°4

1. Description

Nous cherchons à systématiser le processus de développement et  de réutilisation des logiciels open source, en s’appuyant sur les résultats récents en matière de modèles de procédés, de programmation par composants et de l’ingénierie des modèles dédiés.

2. Impact

Nous sommes confrontés au quotidien au problème de manque de ressources pour la formation. Celles qui existent sont trop sollicitées, dans un contexte où les ressources documentaires font également défaut. Toute tentative pour y faire face bute sur  un taux d’abandon très élevé, ce qui rend illusoire tous les efforts consentis. Il faut donc faire face à un double défi: développer des outils appropriés à notre environnement qui mettent l’accent sur l’assistance en phase d’apprentissage (ou adapter ceux qui existent), et en même temps trouver les moyens de réduire le taux d’abandon.

Parallèlement aux problèmes posés par le système éducatif, il faut répondre aux nombreuses demandes d’aide des entreprises industrielles et des administrations pour mettre en place des équipes de ressources humaines plus performantes, capables de les aider à s’adapter à l’évolution technologique. Notre contribution consiste à mettre en œuvre une plateforme qui pourrait jouer ce rôle.

Projet N°5 Synthèse logique de Microprocesseurs

Nous nous intéressons à la conception de systèmes intégrés sur puces, en anglais on parle de System On a Chip (ou de son abréviation : les SOC). Cette conception consiste à interconnecter entre eux sur une seule puce des éléments différents : processeurs généraux, processeurs de traitement du signal DSP (Digital Signal Porcessor), des circuits ASIC (Application Specific Integrated Circuit) entièrement spécialisés, des ASIP (Application Specific Instruction set Processor), des FPGA (Field Programmable Gate Array) reconfigurables, des mémoires et tous les éléments nécessaires à un système autonome.  Nos travaux concernent principalement l’aspect synchronisation des systèmes après assemblage et s’appliquent aux architectures de traitement du signal.

Projet N°6 :Theme VeSMp, Very Short Message Protocol

Description

VeSMp est un protocole de supervision réseau à distance basé sur les SMS : un modèle alternatif pour l’administration / supervision réseau à distance en nous appuyant sur les solutions à moindre coûts à l’instar des SMS du GSM qui garantissent en même temps la haute disponibilité de l’administrateur réseau/système peu importe sa position géographique dans le monde et les services systèmes/réseaux qu’il surveille.

2. Impacts

diversifications des solutions d’administration réseaux à distance. Il s’agit d’un équivalent Telnet/SSH basé sur le GSM plutôt que l’Internet.

 

RESSOURCES HUMAINES

Responsable :  AWONO ONANA

Responsable adjoint :  GWET Henri 

Membres:

  • GWET Henri, Maître de Conférences
  • BOUETOU BOUETOU Thomas, Professeur
  • NJIFENJOU Abdou, Maître de Conférences
  • NDONG NGUEMA Eugène, Chargé de Cours
  • TEWA Jean Jules, Maître de Conférences
  • TAKOU Etienne, Chargé de Cours
  • TAGOUDJEU Jacques, Chargé de Cours
  • ETOUA Remy Dieudonné, Maître de Conférences
  • MOUKOUOP NGUENA Ibrahim, Chargé de Cours
  • NJANPONG NANA Gilbert, Assistant
  • KOUAMOU Georges Edouard, Maître de Conférences
  • DJOTIO NDIE Thomas, Maître de Conférences
  • BATCHAKUI Bernabé, Chargé de Cours
  • NANA MBINKEU Rodrigue Carlos, Chargé de Cours
  • CHANA Anne Marie, Chargé de Cours
  • Toussilé Wilson, Chargé de Cours

Doctorant

  • Mahiane Guy Sévérin
  • Takam Patrice
  • Whegang Solange
  • Djimefo Georges
  • Mbogning Tchinda Cyprien
  • TSAGUE Copain Bertrand
  • KENGNE William Charky
  • TAWAMBA Emile, ASS IUT Dla
  • TIAKO Iréné, ASS Univ. YDE II, Doctorant
  • TCHOUPE Maurice, ASS Univ. Dschang
  • FOTSING Bernard, ASS, IUT Bandjoun
  • SOH FOTSING, ASS,  IUT Bandjoun
  • KENGNI Olga, ASS, Univ. Maroua
  • MOUGA, ASS,  Univ. Maroua
  • DJEUMEN Rogrigue, ASS,  Univ. Dla
  • ABESSOLO ASSOUMOU Dieudonné, Ass. et Doctorant,  Univ. Masuku, Gabon
  • Jeutsa Kinfack Alain (ATER ENSET et Doctorant)
  • Bandji D. (Sous-Directeur MINEE et Chercheur),
  • Mbehou Mohammed (Assistant Fac Sc. Univ. de Ydé I et Doctorant),

Laboratoire d’enseignement de Génie Télécommunication et électrique

Laboratoire d’enseignement de Génie Télécommunication et électrique

Laboratoire d’électronique (l’électronique analogique et numérique)

Thèmes

Redressements monophasés (simple alternance, double alternance)

Redressement commandé

Montages d’Amplificateurs opérationnels

Montages d’Amplificateurs de puissance

Multivibrateur astable à transistor bipolaire, amplificateur opérationnel

Oscillateur de radiofréquence

objectifs

Faire un bilan de connaissances théoriques sur l’électronique de base.

Valider en pratique les compétences de câblage des circuits électroniques.

Générer les formes d’ondes rectangulaires, sinusoïdales, triangulaire en utilisant les circuits électroniques.

Concevoir et réaliser un amplificateur de puissance classe A (étudier des effets de la contre-réaction sur les caractéristiques de l’amplificateur (Gain, bande passante, linéarité). Ce montage permet d’obtenir une bonne linéarité du signal de sortie.

Concevoir et réaliser Multivibrateur astable à transistor bipolaire (il permet de générer les formes rectangulaires, et triangulaire)

Concevoir et réaliser un oscillateur radiofréquence à transistor bipolaire (cet oscillateur est très utilisé pour la conception des modulateurs et démodulateurs en modulation analogique)

Postes : 10

Laboratoire d’électrotechnique (commande des machines électrique)

Thèmes

Machines à courant continu (Génératrice, moteur CC)

Moteurs asynchrones

Circuit triphasés (charge montée en triangle et étoile)

objectifs

Faire un bilan de connaissances théoriques sur les machines électriques.

Etudier la commande de la variation de vitesse des machines à courant continu-Modèle de la machine à courant continu couplé à sa charge mécanique

Asservissement de la vitesse avec boucle de courant des machines à courant continu.

Asservissement de vitesse d’un moteur asynchrone en V/F

Mettre en évidence les possibilités et les contraintes de la méthode dite « des deux wattmètres ».

Postes : 4

Laboratoire d’électrotechnique (commande des machines électrique)

Thèmes

Computer Numerical Control (CNC) Mills (Fraiseuses à commande numérique)

Computer Numerical Control (CNC) Lathes (Tours à commande numérique)

Mechatronics 1 -Technologie de Capteurs -Métrologie et Contrôle Qualité -Electronique niveau base

Mechatronics 2 – -Pneumatique + Automate Programmable -Actionneurs Electrique + Automate Programmable -Hydraulique + Automate Programmable

Robotics/Vision -Cinématique et dynamique des manipulateurs rigides, -Commande par Vision -Contrôle de qualité

Computer Integrated Manufacturing (CIM)

Mechanical 1 & 2  laboratoires de mécanique

Electrical 1 & 2 – 2 laboratoires d’Electrotechnique

E-Learning 1 & 2 – 2 salles de E-learning

 

objectifs

Initiation aux principes fondamentaux de la CNC (fraiseuse) en travaillant avec une variété d’applications d’usinage.

Apprendre les principes fondamentaux de fraisage CNC en travaillant avec l’équipement industriel pour la fabrication des pièces complexes.

Concevoir des solutions pour les applications industrielles de fraisage CNC en mettant l’accent sur les préoccupations réelles industrielles, telles que la programmation optimisée, le fraisage précis et une productivité accrue.

Postes : 7

Couplé avec des cours de e-learning interactifs avec des logiciels de simulation, ce dispositif permet d’initier les étudiants :

Aux principes fondamentaux de la commande numériques des CNC avec des activités basées sur des projets et des simulations totalement intégrées.

Aux principes fondamentaux de CNC (tours numériques), en travaillant avec des applications d’usinage simulées interactifs.

Postes : 7

Se familiariser aux différents types de capteurs (position, pression, température, lumière, ….)

Savoir caractériser un capteur

Manipulation des montages électroniques de base (transistor bipolaire, amplificateur différentiel, oscillateurs,…)

Postes : 3

Permettre aux étudiants d’étudier et de comprendre les principes d’hydraulique et de la pneumatique.

Se familiariser aux logiciels de simulation tels que HydraMotion et HydraFlex qui permettent aux étudiants de créer, d’exploiter et d’observer les modèles des circuits hydrauliques.

Se familiariser aux logiciels de simulation tels que PneuMotion et PneuFlex qui permettent aux étudiants de créer, d’exploiter et d’observer les modèles des circuits pneumatiques.

Utilisation de PLCMotion pour la conception, la simulation et l’exécution d’applications de commande automatique pour l’automate programmable Allen Bradley.

Postes : 3

Faire un bilan de connaissances théoriques sur :

la cinématique et la dynamique des manipulateurs rigides,

Utiliser un pendant pour la commande manuelle des manipulateurs.

Concevoir et implémenter des contrôleurs de bases tels que P, PI et PID

Contrôler le manipulateur par Vision

Faire un contrôle de qualité des objets en utilisant la vision.

Ce laboratoire comporte un système CIM pour la formation des étudiants dans les principes et les technologies de fabrication intégrée par ordinateur.

système CIM intègre un système automatisé de stockage et de récupération, un poste de travail automatisé d’’usinage CNC, un convoyeur à boucle continue, une station centrale de contrôle de gestion, un réseau de communication TCP / IP, et un logiciel OpenCim. Cet équipement permet aux étudiants de se familiariser avec les chaines de production, l’environnement industriel où plusieurs systèmes sont coordonnés. Les différentes consignes de sécurité .

Donner aux étudiants une base solide de connaissances et de compétences dans l’exécution des mesures et des calculs.

Les étudiants apprennent à utiliser des outils de mesure de précision, tels que la règle en acier, ruban à mesurer, le rapporteur, le micromètre, la jauge de hauteur, les divers pieds à coulisse et cadran indicateurs.

-Acquérir la maîtrise de la lecture des dessins mécaniques, dans le choix des outils appropriés pour l’inspection de pièces et dans la préparation des rapports de contrôle / inspection de la qualité.

-Apprendre à recueillir des données sur un échantillon et calculer la moyenne, la médiane et l’écart type.

Postes : 10

Les travaux pratiques mettent l’accent sur des expériences pratiques impliquant des AC / DC, le magnétisme, les composants électriques, et la conception de circuits série et parallèle.

Les étudiants conçoivent des circuits utilisant rhéostats, résistances, potentiomètres utilisant les composants fixes reliés avec des fils sur la maquette.

Postes : 12

Apprendre en mode e-learning avec simulations et exercices les travaux pratiques des différents laboratoires.

Postes : 4

Laboratoire d’enseignement de Génie Informatique

Laboratoire d’enseignement de Génie Informatique

Laboratoire de Réseaux & Télématiques

Administrateur de réseaux Certification Cisco vise à vous former afin d’être aptes à exercer la profession d’administratrice ou d’administrateur de réseau. Ce programme vous permettra de développer une connaissance pratique des réseaux locaux (LAN) qui comportent des routeurs et des commutateurs. Dans un environnement de laboratoire qui correspond à un réel environnement de travail, vous apprendrez l’architecture et les infrastructures de la technologie des réseaux. Le but de ce programme est de vous amener à comprendre les technologies reliées à Cisco.

Laboratoire de Génie Logiciel

Le Laboratoire de Recherche en Génie Logiciel développe ses recherches dans les domaines les plus avancés du génie logiciel et des technologies de l’information. En plus de sa mission de recherche, le laboratoire supporte également la formation de personnels hautement qualifiés.

Laboratoire de sécurité

Mise en place d’un cadre et d’outils logiciels pour le développement formel et systématique des protocoles de sécurité et des protocoles de e-commerce.

Élaboration de techniques formelles et d’outils informatiques pour la vérification des systèmes de détection d’intrusions.

Élaboration de méthodologies pour la vérification et l’analyse des configurations dans les systèmes pare-feux.

Élaboration de techniques de détection de codes malicieux dans les logiciels.

Laboratoire de MOOCs

lien utile : MOOC for Africa

Laboratoire d’enseignement de Génie Industriel & mécanique

Laboratoire d’enseignement de Génie Industriel & mécanique

Laboratoire de métallurgie

Equipement

Fours de traitement thermique

Description des équipements

Fours de cuisson des matériaux, pouvant atteindre une température max de 1000°C.

Ils permettent une élévation de la température ambiante à la température choisie par l’expérimentateur, ainsi que le maintient  de cette dernière

Fours utilisés pour les TPs de métallurgie (étude de la transformation des phases) et de traitement thermique (trempe, revenu etc).

Nombre étudiants par poste : 12.

Equipement

Duromètres

Description des équipements

Le duromètre sert à déterminer la dureté superficielle des matériaux.

Le duromètre montre la dureté en Rockwell B, Rockwell C, Vickers HV, Brinell HB (selon la forme du pénétrateur)

Le duromètre est principalement utilisé pour les TP’s de mesure de dureté classique et lors des essais Jominy.

Nombre étudiants par poste : 4.

Equipement

Mouton Charpy

Description des équipements

Le mouton Charpy est un dispositif permettant de mesurer la résistance de flexion par choc d’une éprouvette entaillée : Mesure de résilience d’un matériau.

Il s’agit de déterminer la résistance d’un matériau à la rupture.

Il est utilisé lors des TP’s de métallurgie pour mesurer la résilience d’un matériau après traitement thermique.

Nombre étudiants par poste : 4.

Laboratoire de métrologie

Equipement

Comparateurs à cadran

Description des équipements

Le comparateur est un appareil de mesure de longueur. Il n’indique pas une mesure absolue mais une mesure relative par rapport à un point de référence.

Le comparateur est utilisé pour tous les TP’s de mesurer de metrologie et sur les machines outils de fabrication

Nombre étudiants par poste : 1.

Equipement

Micromètres

Description des équipements

Le micromètre est un instrument de mesure de longueur.

Il est très utilisé en mécanique pour mesurer des épaisseurs, des diamètres ou des diamètres de perçage ou d’alésage.

Nombre étudiants par poste : 1.

Equipement

Pieds à coulisse

Description des équipements

Un pied à coulisse est un instrument de mesure de longueur.

Cet instrument permet de mesurer facilement les cotes extérieures d’une pièce ou le diamètre d’un alésage.

Il est également utilisé pour mesurer les diamètres des arbres.

Nombre étudiants par poste : 4.

Equipement

Tampons lisses

Description des équipements

Les tampons lisses est un calibre à limites, utilisés pour le contrôle simple du respect dimensionnel et fonctionnelles des pièces après fabrication.

Le  tampon lisse permet la vérification des exigences dimensionnelles d’un alésage.

Nombre étudiants par poste : 1.

Equipement

Mouton Charpy

Description des équipements

Le mouton Charpy est un dispositif permettant de mesurer la résistance de flexion par choc d’une éprouvette entaillée : Mesure de résilience d’un matériau.

Il s’agit de déterminer la résistance d’un matériau à la rupture.

Il est utilisé lors des TP’s de métallurgie pour mesurer la résilience d’un matériau après traitement thermique.

Nombre étudiants par poste : 4.

Equipement

Tampons filetés

Description des équipements

Les tampons filetés est un calibre à limites, utilisés pour le contrôle simple du respect dimensionnel et fonctionnelles des pièces après fabrication.

Le  tampon fileté  permet la vérification des exigences fonctionnelles d’un  filetage extérieur et intérieur.

Nombre étudiants par poste : 1.

Equipement

Calibre à mâchoire

Description des équipements

Les calibres à mâchoire est un calibre à limites, utilisés pour le contrôle simple du respect dimensionnel et fonctionnelles des pièces après fabrication.

Nombre étudiants par poste : 4.

Equipement

Cône de référence

Description des équipements

Pièce mécanique de forme conique, utilisé pour les mesures de conicité.

Nombre étudiants par poste : 2.

Equipement

Queue d’aronde

Description des équipements

Une queue d’aronde est une pièce mécanique permettant d’obtenir une liaison glissière entre 2 corps.

Une queue d’aronde se compose d’un tenon en forme de trapèze dans l’une des pièces, et d’une rainure de même forme dans la seconde pièce.

Elle est utilisé lors des TP’s de métrologie pour la mesure de l’angle d’inclinaison de la rainure.

Nombre étudiants par poste : 2.

Laboratoire de mécanique des solides

Equipement

Machine de traction assistée par ordinateur 10 tonnes

Description des équipements

Cette machine de traction permet d’obtenir la loi de comportement d’un matériau, ainsi que ses propriétés mécaniques, lors d’une sollicitation de traction simple.

Il est utilisé lors des TP’s de résistance des matériaux

Nombre étudiants par poste : 6.

Equipement

Machine de traction de 5 tonnes

Description des équipements

Cette machine de traction permet d’obtenir les propriétés mécaniques d’un matériau. lors d’une sollicitation de traction simple.

Il est utilisé lors des TP’s de résistance des matériaux

Nombre étudiants par poste : 3.

Laboratoire d’énergétique

Equipement

Machine frigorifique

Description des équipements

La Machine frigorifique est un système thermodynamique comprenant 2 sources de chaleur entre lesquelles un fluide caloporteur, subit un cycle de transformations, provoquant un transfert de chaleur entre les 2 sources.

Identification de tous les composants de la machine

Vérification du premier principe de la Thermodynamique

Etude du Coefficient de Performance

Tracé de cycle HP de la machine de froid

Bilan énergétique de la machine de froid

Nombre étudiants par poste : 5.

Equipement

Banc d’hydraulique à pompe

Description des équipements

Banc d’hydraulique à pompe est utilisé  pour mesures les performances dynamique des pompe hydrauliques.

contrôle et régulation de puissance fourni et consommé

contrôle et régulation de pression qui permet de simuler une charge

Nombre étudiants par poste : 5.

Equipement

Banc de perte de charge

Description des équipements

Ce banc hydraulique permettant aux étudiants d’effectuer des études sur les pertes de charges dans un tube horizontal de faible diamètre en conditions d’écoulements laminaires et turbulents.

Cet équipement pédagogique permet de réaliser les tp’s  suivants:

Etudes des régimes d’écoulements laminaire et turbulent

Démonstration et mesure du changement de lois sur la résistance (coefficient de frottement) régissant les écoulements laminaire et turbulent

Détermination du nombre critique de Reynolds

Vérification de l’équation de Poiseuille et détermination du coefficient de viscosité pour l’eau en régime laminaire

Nombre étudiants par poste : 5.