Laboratoire Engineering Civil Et Mecanique

THEMES DE RECHERCHE ABORDES

  • Construction bioclimatique et Résistance au feu des structures en bois.
  • Promotion d’une approche deb regroupement des essences de bois d’œuvre des forêts du bassin du Congo.
  • caractérisation, regroupement et classement des bois massifs ; composites bois ciment
  • Mécanique et Production industrielle
  • Modélisation en mécanique, Déformation plastique, Durée de vie des structures mécaniques et Procédés de mise en forme
  • Eco conception  et  Analyse de Cycle Vie des ouvrages et aménagements en génie civil :
  • Valorisation et élaboration des  matériaux locaux en vue de proposer des solutions technologiques alternatives fiables, compatibles avec notre niveau de vie aux problèmes posés dans différents secteurs.
  • Modélisation, et simulation numérique du comportement des ouvrages et mise aux points des nouvelles techniques d’investigations

Principaux Projets De Recherche En Cours

Projet N°1 : Matériaux Naturels Innovants pour le Futur (MANIF)

Résumé

Le présent projet est une suite logique aux projets « Essences Forestières, Classement et Normalisation » Aire Développement n° -C- 8- CMR- 008 -01 du 01 juin 1997  (1997-2003) et « Fibres Végétales, Bois Polymères (FIVEBOP «  CORUS » n° 99.0026.00  (2001-2004).

Il s’appuie sur deux secteurs scientifiques majeurs que sont le génie civil bois et la chimie des matériaux (Bois, Fibres, Composites).

A- S’agissant du génie civil bois, on envisage des recherches sur la qualification des bois d’œuvre durs par des méthodes non destructives et sur l’optimisation de leur utilisation et de leur commercialisation à travers un mécanisme statistique de regroupement mécanique des essences. Le regroupement est basé sur des propriétés mécaniques essentielles.

Par ailleurs, des actions cohérentes aussi bien chimiques que mécaniques sont envisagées pour coller des bois durs à l’état vert. C’est une démarche fort pertinente pour l’environnement, car une économie substantielle est faite sur l’énergie de séchage et le gain  opéré sur le temps du séchage constitue un facteur essentiel de productivité. Des essais mécaniques non destructifs ou à la rupture sont envisagés pour la caractérisation des bois massifs reconstitués (BMR) obtenus.

B- Quant à la chimie des matériaux, on y fait intervenir des techniques modernes de greffage aussi bien pour le collage de bois à l’état vert que pour la comptabilisation des fibres végétales avec la matrice de ciment ou polymère dans les composites, l’activation des matelas de fibres végétales pour le filtrage des eaux par l’adsorption des métaux lourds

Les technologies les plus modernes sont utilisées pour les essais mécaniques (méthodes vibratoires, presse hydraulique assistées par ordinateur) ; les outils mathématiques les plus éprouvés sont utilisés (statistiques, homogénéisation des sections). Un accent particulier est mis sur la formation des jeunes chercheurs et les transferts des connaissances afin d’assurer la pérennité de l’équipe qui est déjà sortie très forte des projets Aire développement et CORUS.

On envisage d’acquérir des équipements complémentaires modernes notamment pour la chimie des matériaux et les essais non destructifs ou pour la modernisation de l’existant.

Impacts : Valorisation des matériaux locaux dans l’habitat et la construction

Projet N°2 : Contribution au traitement de recyclage de l’aluminium de récupération au Cameroun

Appui au développement par la mise au point de nouvelles méthodes d’élaboration de l’aluminium de récupération plus appropriées pour le Cameroun  et la définition d’un matériau mieux adapté localement aux contraintes technologiques, environnementales, sociologiques et économiques . Productions scientifiques et animation des activités de recherche, bénéfiques dans l’encadrement des étudiants  et l’évolution de la carrière universitaire.

Ressources Humaines

Responsable : Ayina Ohandja Louis Max

Responsable adjoint : Mamba Mpelé

Membres

  • Beda Tibi, Maître de Conférences
  • Mane Mané Jeannot, Maître de Conférences
  • Nzengwa Robert, Maître de Conférences
  • Meva’a Jean Raymond Lucien, Maître De Conferences
  • Danwé RAIDANDI, Maître De Conferences
  • Mamba Mpelé, Chargé de Cours
  • Bindzi Isaac, Chargé de Cours
  • Eloundou Jean Pascal, Chargé de Cours
  • Kamgueu Vincent, Chargé de Cours
  • Mbang Théophile, Chargé de Cours
  • MboBda Gérard, Chargé de Cours
  • Messi Alfred François, Chargé de Cours
  • NDZANA Benoît, Chargé de Cours
  • Njankouo Jacques Michel, Chargé de Cour
  • Ntédé Nga Hyppolite, Chargé de Cours
  • Lezin Minsili Seba, Chargé de cours
  • Mbessa Michel, chargé de cours
  • Kenfack Joseph,  Chargé de Cours
  • Mvogo Jean Kisito, Chargé de Cours
  • Elimé BOBOUAMA Aimé, Assistant
  • Tchotang Théodore, Assistant
  • Sanone Obed, Assistant
  • ATOCK à NWATCHOK, Assistant

Doctorants

  • Mokatemapa Appolinaire
  • Ngiema essono
  • Mpon Xavier
  • BAnna Abouar
  • KWEFET BAKABO Dorimène  Yollande
  • Oum Lissouck Réné
  • Nouanga Phillipe
  • BACHIROU BOGNO

Partenaires Universitaires

  • ENSCI : Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle de Limoges.
  • INSA de Lyon : Laboratoire de Matériaux et Minéraux (Pr. PERA) ; Laboratoire Béton et Structures (Pr. J.F. Julien et J.M. Reynouard) ; Laboratoire des Matériaux MacroMoléculaires (Pr. J. P. Pascault et Pr J. F. Gerard)
  • Université de Bordeaux I : Laboratoire de Rhéologie du bois de Bordeaux (Pr P.    Morlier)
  • Unité de Recherche Mixte CNRS, l’INRA et Université de Bordeaux 1 : Laboratoire de Chimie Organique et Organométallique (LCOO, Pr. Astruc)
  • Université Nationale du Bénin CPU (LERTI)
  • Laboratoire de Chimie Inorganique de la Fac. Science de l’université de Yaoundé I, Soil & Water

Partenaires Institutionnels 

  • ONUDI : Organisation de Nation Unies pour le Développement Industriel
  • CDI : Centre pour le Développement Industriel (ACP-UE)
  • CRATerre : Centre international de recherche et d’application pour la construction en terre
  • LABOGENIE : Laboratoire Nationale de Génie Civil.
  • SIC : Société Immobilière du Cameroun.
  • MINUH : Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat.
  • MINDIC : Ministère De l’Industrie et du Commerce.
  • MIPROMALO : Mission de Promotion des Matériaux Locaux.

Réalisations :

Volet matériaux

Les recherches et développement entrepris au sein de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé dans le domaine des matériaux ont abouti à la mise au point :

1. Des produits céramiques. Des échantillons des carreaux, des  tuiles, des briques, des  claustras et  des statuettes de très hautes qualités ont été fabriqués

   

2. Des  bétons légers (Bétons de Bois et Béton Poreux) en 1998 illustrés par les images

Volet bois

Depuis 1998 des résultats significatifs  dans la caractérisation des essences  des bois Camerounais ont été obtenu et une expertise dans la technologie de construction en bois a été consolidée par l’aide que l’ENSP a  apporté à la conception, à la fabrication de la charpente en bois  du Sanctuaire Mariale de Nvolyé dont voici quelques vues.

 

Volet terre

Depuis 1978 des études et recherches ont été effectuées dans le domaine des matériaux locaux de construction.  Les résultas de ces études ont montrés que l’utilisation de ces  matériaux  dans  l’industrie du logement  permet de baisser de façon substantiel les coûts de construction. Fort donc de ces résultats, un programme de développement industriel de la  filière terre  au Cameroun  a été lancé par l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé. Ce programme a abouti en 1986  par la construction d’un bâtiment polyvalent au sein de l’Ecole Polytechnique et l’installation dans ce bâtiment  d’une unité de production industrielle de blocs de terre : la DYNATERRE..  Des entreprises, des ingénieurs et des ouvriers ont été formés dans les techniques de construction en terre et dans la gestion des unités de production.

L’Ecole polytechnique en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le MINDUH ,la SIC et CraTerre  s’est lancé dans un programme de construction des prototypes des maisons en blocs de terre qui a abouti à la construction: des Maisons témoins au camps Société Immobilière du Cameroun (SIC) de la Cité Verte à Yaoundé,  en Partenariat avec AFD, à la construction de l’annexe de la faculté des sciences de l’Université de Yaoundé I ,à la construction : de deux  bâtiments en blocs de terre à l’Ecole Polytechnique  et d’un gymnase à l’Institut National de Jeunesse et Sport (INJS)  de Yaoundé.

La photo ci-après représente la maison témoin réalisée au sein de l’ENSP, une quinzaine d’année plus tard.

Valorisation des déchets  Extraction de la cellulose à haut rendement à partir des fibres des bananiers