Présentation de l’ENSP

L’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) a été créée le 04 juin 1971 pour former les cadres techniques, et de développer ses recherches pour appuyer le développement du pays. Deux sortes de formations avaient été mises en place : l’une dite formation courte d’une durée de trois ans, sanctionnée par un diplôme d’ingénieur des travaux et,  l’autre dite formation longue d’une durée de cinq ans, sanctionnée par un diplôme d’ingénieur de conception. Les spécialités à l’origine étaient : en formation courte : Electronique, Électromécanique et Automatique et Génie Civil et en formation longue Génie Civil, Électromécanique.

Depuis 1991, l’ENSP a arrêté avec la formation et a conservé uniquement la formation longue. Les cinq de formation à l’ENSP se font sur deux cycles. Le premier cycle d’une durée de deux ans offre aux étudiants un enseignement de base en mathématiques, en sciences physiques et en sciences de l’ingénieur. Le second cycle encore appelé cycle de spécialité d’une durée de trois ans forme les étudiants dans le métier. A jour (2015) l’ENSP a formé plus de 3300 ingénieurs.

Chaque année, L’ENSP organise le concours d’entrée au niveau I et le concours d’entrée au niveau III. Ces nouvelles admissions contribuent au renouvellement des effectifs à concurrences de 15% pour la troisième année de 85% pour la première année. Les étudiants admis au concours d’entrée au niveau I sont suivis au sein du Département de Mathématiques et Sciences Physiques (MSP) qui couvre la première et la deuxième année de la formation. Au terme de ces deux années, se pose le problème de l’orientation des élèves admis en troisième année vers les autres Départements pour la deuxième phase de formation à la profession d’Ingénieur.

Cette orientation en troisième année est menée par le Département MSP, sous la supervision du Directeur de l’ENSP et du Directeur Adjoint (Directeur des études). La procédure d’orientation des étudiants en troisième année consiste à respecter autant que possible les volontés des élèves dans la limite des capacités d’accueil de chaque département. Ainsi, les étudiants opèrent à six classés par ordre de priorité. En fonction de la capacité d’accueil des différentes filières, les étudiants sont affectés par ordre de mérité. Dans le cas où le premier choix est épuisé, l’étudiant est orienté vers son second choix, ainsi de suite.

Cette méthode a le mérite de pousser les élèves à se surpasser dans leurs travaux tout au long de l’année académique afin de figurer parmi les premiers et de voir ainsi leur choix d’orientation respecté. Ceci évite des recours aux interventions et des cris à l’injustice.

Elle a pour mission, la formation des ingénieurs de haut niveau dans six(06) filières de spécialité qui sont :

Son siège est à Yaoundé au quartier Melen. Ainsi, elle est reconnue comme l’une des meilleures Ecole d’Ingénieurs en Afrique subsaharienne, tant par son importance, sa pluridisciplinarité que la pertinence de ses enseignements. Ainsi, on notera que depuis juin 1971, l’Ecole a connu les évolutions suivantes :

  • De 80% d’expatriés enseignants à la création  à plus 80% d’enseignants locaux actuellement,
  • De 02 Cycles d’études  au départ, à 03 Cycles actuellement,
  • De 03 spécialités à la création, à 06 actuellement.
  • La capacité d’accueil a augmenté,
  • Près de 2 300 ingénieurs déjà formés,
  • C’est la première Ecole d’Ingénieur du Pays et de la Sous – Région CEMAC,
  • Plusieurs diplômés  de l’Ecole sont à des hauts poste de responsabilité tant dans l’administration Publique que Privée.
  • Point d’encrage du grand Projet de mise place d’une Zone Franche Universitaire(ZFU) à vocation régionale au Cameroun.

Toutes choses qui doivent contraindre l’Ecole à rester,  en rapport aux nouveaux  défis qui l’interpellent,  sous le label de la qualité et de préserver les précieux rapports qu’elle entretient avec le monde industriel.

Car, depuis sa création, l’Ecole a entretenu une coopération efficace et permanente tant avec les grandes entreprises nationales, qu’avec de grandes Ecole et Université de renommée en Afrique et dans le dans le monde.

Par ses stages, l’ENSP multiplie ses relations avec les entreprises, offrant ainsi un enseignement branché sur la réalité et un accès rapide au marché du travail.